Trois conseils pour un jeune entrepreneur

5 octobre 2017

Vous avez un projet en tête et souhaitez lancer votre activité. C’est une démarche actuellement encouragée par l’État et les collectivités locales qui se félicitent de la création de près de 500 000 entreprises chaque année. Néanmoins, le démarrage est toujours un moment délicat, aussi bien avant qu’après l’immatriculation. Voici trois conseils pour les jeunes qui sont sur le point de pousser la porte des CFE.

Savoir où l’on met les pieds

Créer son entreprise n’est pas un long fleuve tranquille et nul ne peut prédire l’avenir. Néanmoins, vous pouvez avoir une petite idée sur le fait de savoir si vous démarrez dans un environnement favorable et si votre offre est adaptée à la demande sur le marché. Effectuer une étude complète de votre environnement économique, financier, social, politique, et juridique est indispensable. Identifiez les acteurs de votre marché et leur position puis trouvez vos concurrents, vos prospects, vos fournisseurs et vos prescripteurs avant de commencer.

Trouvez des financements

C’est l’une des étapes les plus difficiles dans la création d’une entreprise. Convaincre les finances de vous prêter de l’argent pour réaliser votre projet est une phase délicate et déterminante, car elle conditionne bien souvent sa faisabilité. Or la majeure partie de ceux qui ne trouvent pas d’emprunt a un projet intéressant, mais un dossier très médiocre. En Bretagne, près de Rennes, une banque coopérative aide les jeunes créateurs et repreneurs d’entreprise à monter un vrai « business plan ».

Être accompagné dans le lancement de son entreprise

Ne pas naviguer seul au début est toujours un peu difficile. Être jeune créateur d’entreprise rime souvent avec solitude. Beaucoup N’arrivent pas à générer suffisamment de chiffres d’affaires faute de trouver des clients. Il est nécessaire de se monter un réseau de prescripteurs qui sauront vous aider à décrocher des contrats ou à générer des ventes. N’hésitez pas à solliciter les conseils de ceux qui sont passés par le même chemin que vous.

Click here to add a comment

Leave a comment: